Europe

1000 façons de se régaler en Hollande

La Hollande est connue pour de nombreux aspects touristiques, mais peu pour sa gastronomie. C’est bien dommage, car l’art de vivre aux Pays Bas possède des joyaux pour les gourmets et les fines bouches. Les ressources agricoles et maritimes du pays fournissent l’essentiel des aliments.

La journée commence avec un solide petit-déjeuner appelé ontbijt. Pains parfumés ou non, fromages de Hollande, viandes froides, saucisses, saumon, œufs à la coque, beurre, confiture et miel, arrosés de thé ou de café, permettent de tenir sans problème jusqu’à midi. Le déjeuner est souvent plus frugal et pris rapidement. De petits sandwichs composent l’élément principal du repas, parfois complétés d’une salade ou d’un plat chaud. L’après-midi peut être entrecoupé d’une pose café ou thé éventuellement accompagné de petits gâteaux. Le soir, au retour du travail vers 18-19 h, a lieu le second grand repas de la journée. Soupe, potée, pot au feu font bonne figure sur la table, à côté d’un plat de poisson ou de viande. Quelques tartines peuvent conclure la journée, surtout pour les couches-tard. Les spécialités hollandaises sont fort nombreuses, à commencer par le pain. Omniprésent dans l’alimentation, il se décline dans toutes les couleurs, du plus blanc au très noir, et dans de nombreux parfums : sésame, tournesol, graines de courge, pavot… On ne peut parler de la Hollande sans évoquer ses fromages. Le célèbre Gouda mérite bien sa réputation, ainsi que l’Edam qui lui ressemble beaucoup. Le Maasdam a un caractère plus marqué. Il se reconnait facilement à ses trous.

fromage hollandais

La viande se décline dans de nombreuses spécialités gourmandes : la « Frikandel » ou saucisse hollandaise, les « Kroket » ou croquettes à la viande en sauce, les « Bitterballen » ou boulettes de viande frites, et les Gehaktbal ou boulettes de viande épicées. Les poissons et les fruits de mer sont aussi à l’honneur. Le fameux hareng salé a nourri bien des générations de Hollandais, mais tous les produits de la mer sont mis en valeur. Les soles, anguilles, carrelets, truites sont accommodés frits, en filet, ou fumés. Les moules de Zélande sont succulentes et se retrouvent en grande partie sur les tables belges. Les desserts sont souvent des déclinaisons des crêpes et des gaufres. Il existe plusieurs dizaines de variétés de pannekoeken (crêpes hollandaises) recouvertes de sirop de betterave (qui rappelle le sirop d’érable) ou de marmelade. Les flensjes sont de succulents gâteaux de crêpes superposées. N’oublions pas les poffertjes, délicieux petits beignets recouverts de sucre. Mais la Hollande est aussi un peuple de navigateurs qui a su ouvrir leur pays au monde entier. C’est pour cela que la cuisine indonésienne y est très populaire tant au niveau des restaurants qu’au sein même des cuisines familiales. Un autre art culinaire riche en saveurs exotiques douces ou épicées, qui contraste fortement, mais finalement complète bien une cuisine typiquement nordique.

Article précédent

En 2014 faîtes un voyage nature en Chine

Article suivant

Mexico, la capitale animée du Mexique

Pierre Vaprilovski

Pierre Vaprilovski

Voyager est ma passion : sur ce blog, je vous fais découvrir certaines destinations que je trouve intéressantes pour vos futures vacances. Vous aussi n'hésitez pas à partager vos coups de coeur voyage et à nous donner des idées voyages pour nos prochaines vacances de rêve.

Pas de commentaire... Soyez le premier à donner votre avis !

Envie de commenter ? Attention un modérateur veille sur le spamco ;-)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *